Elevage Pomsky: bien choisir son elevage de chiens Pomsky

Souhaitez-vous apprendre l’Elevage Pomsky ? Ce mélange d’Husky et de poméranien est un mix unique de mystère, de beauté, de tempérament particulier et des caractéristiques qui en ont fait un chien très demandé et dont le prix est ahurissant.

Ce magnifique chien combine les yeux obsédants, l’attitude intelligente et le pelage noir et blanc de l’Husky avec la taille et le tempérament adorables du Poméranien. Il ressemble à un Husky miniature, mais il offre bien plus que cela. C’est pourquoi les Pomskies sont très recherchés, car leur croisement est unique.

L’unicité fait monter le prix – qui peut atteindre jusqu’à 5 000 euros par chiot – et pour cette raison, de nombreux éleveurs veulent apprendre à élever ce type de chien. Dans ce guide, vous allez découvrir leur origine, leur tempérament, leur santé et des questions spécifiques à l’élevage.

L’origine du chien Pomsky

Les Pomskies sont une race relativement nouvelle de « chien de croisement » qui a rapidement gagné en popularité à travers l’Amérique du Nord et certaines parties de l’Europe. Curieusement, cette race a commencé comme un mythe sur Internet en 2011 – lorsque des personnes ont posté de jolies photos de chiots duveteux en prétendant qu’ils étaient des mélanges de poméraniens et de huskies.

Cependant, le moment crucial dans l’histoire de la race a été un article de Buzzfeed publié en 2011. Cet article présentait des photos d’un chiot Lapon finlandais et a suscité une véritable frénésie du public pour ces adorables chiots. Le fait que cette race n’existe pas réellement n’avait pas d’importance. Les gens ont adoré la combinaison et ce ne fut qu’une question de temps avant que des chercheurs fassent de ce rêve de chiots une réalité.

Une fois que les éleveurs ont perçu l’énorme intérêt pour les chiots Pomsky, ils se sont mis au travail et ont commencé à créer ce qui est maintenant l’une des races de chiens croisés les plus populaires. Malheureusement, la reproduction naturelle n’est pas une option pour diverses raisons. Il faut donc que les éleveurs se donnent beaucoup de mal pour obtenir ce type de portées, car ils ne sont tout simplement pas reproduits à l’ancienne.

Tant à cause de la difficulté de l’élevage que du fait de la rareté de ce type de chiots, ces mignons garnements sont très chers. D’après les clubs de propriétaires de ces chiens, les éleveurs réputés se font payer au moins 2 000 euros pour leurs chiots, y compris pour ces qui n’ont pas tous les traits les plus désirables. Pour un chiot aux yeux bleus et à l’apparence distincte d’un Husky, vous pouvez vous attendre à débourser au moins 3 000 euros. De même, les combinaisons de couleurs populaires telles que les chiots de Merle seront plus chères que chiots « ordinaires » noirs ou bruns.

Le tempérament des pomskies

Ces chiens héritent des meilleurs traits de caractère des deux races. Dans le cas des Huskies, ils obtiennent leur intelligence, leur attitude confiante et leur nature joueuse. Tandis qu’ils obtiennent le tempérament adorable et affectueux des Poméraniens.

Nous examinerons ci-dessous les avantages et les inconvénients, ainsi que les propriétaires idéaux pour ce charmant croisement.

Les avantages

Ce croisement hérite des meilleurs traits de tempérament de l’Husky et du Poméranien.

  • Parce qu’ils exubèrent la confiance, ils sont sociables, extravertis et très ouverts. Il s’entend bien avec les autres personnes et les chiens.
  • Ils ont également beaucoup d’énergie et font donc preuve d’une grande passion pour les activités de plein air, l’exercice et le jeu. Néanmoins, sachez que cela peut être problématique si vous ne lui apportez pas suffisamment de stimulation physique.
  • Il est très intelligent et s’adapte à l’entraînement. Il peut donc apprendre rapidement de nouvelles astuces et accepter aisément l’entraînement dès son plus jeune âge.

Les inconvénients

Ces chiens ont un instinct de chasseur surprenant, qui peut être contre-productif si vous avez d’autres petits animaux à la maison. De plus, ils peuvent aussi courir après les écureuils et autres proies similaires lorsqu’ils ne sont pas en laisse. Vous pouvez cependant corriger ce comportement en dressant votre chiot dès son plus jeune âge.

Ils risquent également de souffrir d’anxiété de séparation, qui peut entraîner un comportement destructeur. Par conséquent, vous devez lui apporter suffisamment d’attention et d’affection. Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles comme l’encens pour prévenir ce problème.

En outre, il a tendance à être possessif. Cependant, vous pouvez corriger ce trait avec un entraînement approprié et précoce.

Les propriétaires idéaux

Compte tenu des avantages et des inconvénients, cette race de chien est idéale pour les propriétaires suivants :

  • Les personnes non allergiques.
  • Les familles (avec ou sans enfants)
  • Les personnes qui aiment les activités en plein air, car c’est un excellent compagnon.
  • Les personnes désireuses de posséder un chien à temps plein.

Parce qu’il a des exigences physiques et affectives élevées, il n’est pas idéal pour les personnes qui vivent seules dans de petits espaces.

Santé et problèmes courants

Les races mixtes, comme le Pomsky, souffrent souvent moins de problèmes de santé que leurs homologues de race pure. Il est difficile de prévoir quels gènes un mélange d’Husky de Poméranie peut hériter. Comme il s’agit d’une race plus récente, il est particulièrement difficile de prédire quels sont les problèmes de santé les plus susceptibles de se produire.

Les Huskies sont une race généralement saine. Ils souffrent le plus souvent de cataractes juvéniles et de problèmes de hanches. Il est recommandé d’effectuer les dépistages ophtalmologiques dès l’âge de 12 mois, en plus des soins vétérinaires habituels.

Les Poméraniens sont sujets aux crises d’épilepsie, à l’insuffisance cardiaque congestive, à l’hypothyroïdie, à la luxation des rotules (déplacement des rotules), à l’effondrement des trachées et à l’alopécie. Il est conseillé d’effectuer des examens cardiaques et ophtalmologiques, ainsi que des évaluations de la rotule.

Espérance de vie

Bien que cette race ait été créée il y a moins de dix ans, les experts canins peuvent donner une estimation approximative de sa durée de vie. Sur la base des races ancestrales et des caractéristiques de la nouvelle race hybride, les Pomskies devraient avoir une espérance de vie assez élevée, de 13 à 15 ans.

Toilettage

Le manteau des Pomskies se décline dans une large gamme de couleurs et de textures. Il peut être plus pelucheux, comme un poméranien. Il peut être plus épais, comme celui d’un Husky. Ou bien, il peut se trouver entre les deux. Dans tous les cas, votre chien aura besoin d’un brossage régulier pour conserver un pelage sain. Ce brossage permet également de réduire les mues. Veillez à lui accorder une attention particulière pendant les mois les plus chauds, lorsque la mue est à son maximum.

Comment élever des Pomskies

Les chiots Pomskies sont adorables, mais cela ne signifie pas que vous devez décider d’en avoir un simplement parce que vous aimez leur apparence. Obtenir un chiot est une grande responsabilité et vous devez vous assurer de pouvoir vous y engager. Bien que les propriétaires de Pomskies ne sachent pas toujours à quoi s’attendre en raison des grandes variations dans les standards des races de créateurs, une chose est sûre : ils devront assurer une socialisation et un dressage adéquats pour l’Elevage Pomsky de leur chiot Huskyranian.

Ceci est vrai pour tous les chiens. Ne ramenez jamais un chiot à la maison si vous n’êtes pas certain de pouvoir assumer les responsabilités. Il n’est pas juste pour l’un de vous de commencer une relation avec un chien si vous n’êtes pas prêt à aller jusqu’au bout.

Taille moyenne de la portée

En moyenne, une portée normale de Pomskies donne naissance à 5 à 7 chiots et chacun des membres de la portée peut être complètement différent des autres. La meilleure méthode pour ce croisement est l’insémination artificielle, et comme l’Husky et le Poméranien ont tous deux un coefficient de consanguinité normal, ils peuvent produire un nombre sain de chiots avec une fertilité optimale.

Problèmes de naissance

Comme il s’agit de chiens de croisement, ils ont tendance à hériter des problèmes de santé des deux races. Par conséquent, la meilleure façon de les éviter est de faire passer des tests aux parents avant l’insémination artificielle. Si vous achetez un chiot, vous devez le faire tester pour les problèmes de santé suivants :

  • Dysplasie du coude et de la hanche
  • Epilepsie
  • Problèmes cardiaques
  • Atrophie progressive de la rétine

Les mêmes tests doivent être effectués sur les parents, afin d’écarter les maladies congénitales et les défauts qui pourraient affecter les chiots.

Ce que vous devez faire

Assurez-vous d’obtenir un rapport de la lignée de votre chien auprès de votre éleveur. Bien entendu, la solution la plus sûre est de l’emmener chez le vétérinaire, de s’assurer qu’il fait beaucoup d’exercice et qu’il a une alimentation saine en attendant. Il est important d’établir de bonnes bases. Tous les chiens finissent par avoir des problèmes de santé. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de les élever correctement et d’espérer que tout ira pour le mieux.